Management de l’énergie : financez votre plan de comptage grâce aux CEE

2 Sep 2020 | Management et performance énergétique

Comptage et supervision de l’énergie en entreprise

Chaque entreprise est définie par un ensemble de flux entrants et sortants.  Pour maximiser la marge, l’idéal est de diminuer les coûts des flux entrants tout en maintenant un même niveau de production.

Le plan de comptage, en s’intégrant à un système de management de l’énergie performant, permet aux entreprises d’optimiser les coûts énergétiques et de s’adapter aux enjeux climatiques.

Financez votre plan de comptage grâce aux CEE !

La mise en place d’un plan de comptage nécessiter un investissement relativement important. Il faut en effet compter en moyenne 700 à 1200€ par point de mesure plus le coût de l’abonnement au logiciel.

Grâce aux Certificats d’Économie d’Energie (CEE), il est possible de bénéficier d’une subvention parfois avant même le lancement des travaux. La fiche IND-UT-134 permet de calculer le montant des CEE récupérable en fonction du mode et du rythme de production, de la puissance nominale des équipements concernés par le plan de comptage et de la durée du contrat.

Mais contrairement aux fiches CEE classiques, l’UT-134 nécessite une réelle approche de performance énergétique car l’étude à mener au préalable doit démontrer la pertinence du plan de comptage. Le bénéficiaire devra montrer que les flux mesurés permettent de suivre l’évolution de ratios de performance énergétique. Ces ratios, aussi appelés indicateurs de performance énergétique (IPE), correspondent au rapport entre une consommation d’énergie (gaz, électricité, fuel, vapeur…) et une unité de production. Ils permettent donc de déterminer le coût énergétique total d’un produit fini.

Si la fiche IND-UT-134 est bien utilisée et est accompagnée d’une vraie démarche de management de la performance énergétique, elle peut s’avérer très rémunératrice et couvrir la quasi-totalité du coût de l’installation de comptage.

Qu’est-ce qu’un plan de comptage efficace ?

Pour évaluer la pertinence d’installer des compteurs sur certains équipements, il est nécessaire de réaliser une première analyse générale. L’analyse des factures énergétiques couplée à des audits sur sites peuvent permettre de constater les premières dérives de consommations. Il faut également être certain de la pertinence d’installer un compteur afin de ne pas se lancer dans des investissements inutiles.

Une fois la pré-étude réalisée, des compteurs peuvent être installés sur certains équipements pour avoir une idée de leur poids dans la facture énergétique en temps réel. Un équipement dont la puissance nominale est importante et dont le fonctionnement n’est pas optimisé, comporte des leviers d’actions importants.

Un plan de comptage permet alors d’apporter des données tangibles en mesurant de manière exacte les consommations par l’intermédiaire de compteurs. Ces consommations sont ensuite transmises automatiquement dans un logiciel de traitement des données afin d’être analysées puis stockées.

Choisir un logiciel de gestion performant

Le logiciel de gestion est le cœur d’intérêt d’un plan de comptage en télérelève. Il doit être suffisamment intuitif et personnalisable pour permettre à l’entreprise de l’adapter et l’utiliser selon ses besoins propres.

Le logiciel permet en général d’avoir accès à un tableau de bord complet sur le reporting et le monitoring des flux mesurés sur les différentes installations. Des alarmes peuvent également être mises en place afin de souligner les dysfonctionnements engendrant des surconsommations (équipements laissés en veille, taux de fuites ou température des bureaux trop élevée, …).

Autre élément majeur de la plateforme ; la création d’indicateurs de performance énergétique (Ipé). Les Ipé permettent de lier la consommation d’énergie (en kWh) avec des facteurs influents propres aux équipements (production en kg, DJU chauffagistes, Nm3 d’air, …). Il est ainsi possible de définir une consommation optimale selon ces paramètres afin d’identifier plus aisément des moyens de réduction des coûts énergétiques.

Un plan de comptage efficace et automatisé permet également de réduire le temps homme consacré au relevé et à l’analyse manuelle des données.

Pour aller plus loin dans le management de l’énergie

La mise en place d’un plan de comptage performant facilite grandement l’étude des dépenses énergétiques et l’optimisation des consommations. Mais pour qu’il soit réellement efficace, il doit s’inscrire dans un système de management de l’énergie plus large. C’est un premier pas important pour la mise en place de la certification ISO 50 001 et tendre vers une haute performance énergétique et industrielle.

 

Partagez sur les réseaux :