Demande ARENH et Écrêtement

9 Fév 2021 | Suivi et analyse des prix de marchés

Ce qu’il faut savoir sur l’ARENH

L’ARENH (Accès régulé à l’électricité nucléaire historique) permet aux fournisseurs alternatifs de vendre de l’électricité d’origine nucléaire, produite par les fournisseurs historiques. Ils bénéficient ainsi d’un prix généralement plus intéressant que sur le marché de gros.

La Commission de Régulation de l’Energie (CRE) régule le mécanisme et reçoit annuellement une demande de chaque fournisseur. Elle lui attribue ainsi une quantité d’électricité en fonction du volume souhaité. 

Pour en savoir plus, rendez-vous sur notre page Le dispositif ARENH.

 

Principe de l’écrêtement ARENH

 

Depuis 2018, la demande totale de tous les fournisseurs dépasse la limite fixée par les pouvoirs publics qui est de 100 TWh. La CRE réduit ainsi pour chaque fournisseur son volume en attribuant ainsi au prorata la quantité d’électricité demandée par les fournisseurs. C’est le principe de l’écrêtement de l’ARENH.

Quel impact pour les consommateurs ?

Le consommateur a le droit dans son contrat de bénéficier d’une part ARENH. Les fournisseurs supposent dans le contrat que le volume initial qu’ils souhaitent leur sera attribué. Cependant, l’écrêtement réduit la part ARENH dont ils disposent ce qui réduit de la même manière la part du consommateur. Suite à cette réduction et afin de compenser le volume manquant, les fournisseurs s’approvisionnent sur le marché de l’énergie, au prix du marché à l’annonce de l’écrêtement. Ce prix est généralement plus élevé que le prix ARENH. 

Selon le profil de consommation, les consommateurs sont plus ou moins impactés par l’achat sur le marché de l’électricité, qui voit le prix de l’électricité augmenter suite à l’écrêtement. Le consommateur paie donc une part achetée sur le marché, ce qui augmente finalement sa facture d’électricité. 

 

Les demandes d’ARENH pour 2021

Niveau des demandes

En novembre 2020, la CRE a annoncé que le volume de demande d’ARENH pour 2021 a atteint 146,2 TWh, faite par 81 fournisseurs. Une légère baisse par rapport à la demande de l’année 2020, qui était de 147 TWh en raison de la crise sanitaire. Ce volume a tendance à augmenter ces dernières années ce qui mettait en lumière la nécessité de l’augmentation du plafond du volume d’ARENH, étant donné que les fournisseurs vont pouvoir bénéficier d’un volume réduit par rapport à leur demande initiale. La CRE souhaite ainsi augmenter ce volume. L’électricité représente aujourd’hui une part importante de la consommation en France.

Partagez sur les réseaux :