Audit énergétique pour les entreprises

10 Août 2020 | Management et performance énergétique

Consommation énergétique : un poste de dépenses à surveiller

Les entreprises peuvent à tort réduire la question de leurs coûts énergétiques uniquement au prix unitaire donné dans le contrat. Or, la question énergétique en entreprise est un sujet transversal comprenant une multitude de perspectives d’améliorations : fiscalité, négociation des contrats, efficacité énergétique, vente des CEE, valorisation de la flexibilité, etc. Tous ces axes d’améliorations amènent ainsi l’entreprise à réaliser des économies significatives.

Un audit énergétique permet de réaliser un état des lieux des postes énergétiques d’un organisme, pour ensuite mettre en place des axes d’améliorations pour la performance énergétique. Faire un audit offre plusieurs opportunités :

  • Mieux comprendre ses différents coûts énergétiques en jeux.
  • Réaliser des économies en réduisant sa consommation énergétique.
  • Diminuer les émissions de gaz à effet de serre et son impact environnemental.

L’audit énergétique obligatoire

Depuis la fin de l’année 2015, les « grandes entreprises » ont l’obligation de réaliser un audit énergétique au minimum une fois tous les quatre ans. Sont concernées les entreprises ayant plus de 250 salariés, ou réalisant un chiffre d’affaire supérieur à 50 millions d’euros et ayant un bilan supérieur à 43 millions d’euros. Toutefois, une grande entreprise est exemptée de cette obligation dans le cas où celle-ci est certifiée ISO 50 001.

L’ADEME (Agence De l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie) peut financer ces audits à hauteur de 50 à 70%, suivant l’étude réalisée. Par ailleurs, certaines villes et régions offrent aussi des financements.

Aller plus loin

Réaliser un audit énergétique est un premier pas pour gérer sa consommation, mais ce n’est pas une finalité. En effet, il existe la certification ISO 50001 pour aller jusqu’au bout de la gestion de sa consommation énergétique : une fois l’état des lieux réalisé à l’aide de l’audit énergétique, il est possible de mettre en place un système de management de l’énergie (SMEn) certifié ISO 50 001.

Le SMEn est un dispositif définissant un cadre, avec des objectifs à atteindre d’après les valeurs actuelles, afin d’améliorer sa performance énergétique. Cette certification possède une structure commune à celle d’autres normes, comme les normes ISO 9001 et ISO 14001, rendant alors la mise en œuvre de plusieurs certifications plus aisée. La norme ISO 50001 va plus loin dans l’analyse en donnant les moyens de piloter et gérer ses dépenses énergétiques, en plus d’exempter l’entreprise de l’obligation de faire un audit.

Partagez sur les réseaux :