L’intégration du photovoltaïque pour les entreprises

28 Août 2020 | Ingénierie financière et investissements

Une opportunité pour les entreprises

La réglementation thermique et le décret tertiaire poussent à réduire la consommation énergétique des bâtiments. La mise en œuvre d’une installation photovoltaïque permet de réduire la consommation d’énergie achetée auprès des producteurs d’énergie.En effet la production directe d’ENERGIE RENOUVELABLE produite par votre centrale photovoltaïque compense la différence entre votre besoin du site et la part achetée. L’effet vertueux est bien entendu la réduction de CO2.

Les avantages d’une installation photovoltaïque sont multiples. Le premier, dans une dimension financière, est d’obtenir une nouvelle source de revenus, et de réduire sa facture énergétique. De plus, l’installation de panneaux est l’opportunité de réduire son impact environnemental, véritable atout pour l’image de l’entreprise. La pose de panneaux donne également la possibilité de valoriser des surfaces inexploitées, en particulier les toitures.

Différentes poses existent, suivant la configuration du site. Il est possible d’intégrer les panneaux à la toiture, ou de les surimposer en cas de toits pentus. Les panneaux peuvent également être posés au sol de manière fixe, ou bien être orientables pour suivre le soleil. Notons qu’il est également possible de mettre en location un toit pour y installer des panneaux solaires gratuitement. Le propriétaire perçoit alors un loyer régulier, tandis que la société louant le toit revend l’énergie produite.

Trois possibilités pour l’utilisation de l’énergie solaire produite par une installation photovoltaïque :

1 : Revente totale de l’énergie produite

La centrale photovoltaïque est raccordée au réseau ENEDIS/RTE. L’ensemble des kWh est injecté dans le réseau. Cette option convient particulièrement aux entreprises ayant une consommation énergétique très faible ou trop irrégulière.

Si la puissance installée de la centrale photovoltaïque est inférieure à 100 kWc, le prix de vente de l’électricité produite est fixé par l’Etat, et s’élève actuellement à 105,1 €/MWh (pour une puissance ayant une puissance comprise entre 36kWc et 100kWc). Si la puissance est supérieure à 100 kWc, le projet doit être lauréat d’appels d’offres de la CRE (Commission de régulation de l’énergie). Le prix d’achat n’est alors pas fixé par l’Etat mais dépend du résultat de l’Appel d’Offres. Dans tous les cas le contrat d’achat/vente est un contrat d’une durée de 20 ans.

 

2 : Autoconsommation partielle de l’énergie produite et vente du surplus de production

Ceci est le cas si la consommation du site est inférieure à la production d’électricité de la centrale photovoltaïque.

Le surplus de production de la centrale photovoltaïque est alors injecté dans le réseau. L’avantage pour le propriétaire de la centrale photovoltaïque est de sécuriser le prix de l’énergie par son investissement dans la centrale photovoltaïque.   Un raccordement simplifié est alors mis en place. Dans les faits, il faudra effectuer une étude préalable de la consommation du site par jour, par heure, tenant compte de la consommation durant les week ends et ou congés (courbes de charges) pour dimensionner la centrale photovoltaïque par rapport aux besoins.

 

3 : Autoconsommation totale

Ceci est le cas lorsque le site consomme en permanence davantage d’électricité que n’en produit la centrale photovoltaïque. Il n’y a pas d’injection sur le réseau ou de revente d’électricité. Dans ce cas il faut également effectuer une étude pour dimensionner correctement la centrale photovoltaïque en tenant compte des horaires et jours de consommation. L’objectif de cette étude est de définir un talon de consommation tout au long de l’année (7j/7, 24h/24), qui fixera la puissance de la centrale photovoltaïque.

Dans ce cas de figure, aucun frais de raccordement n’est appliqué. Le propriétaire doit signer une convention d’autoconsommation avec le gestionnaire de réseau de distribution, s’engageant alors à ne pas injecter sur le réseau.

L’autoconsommation protège les personnes concernées d’une éventuelle hausse des prix, grâce à source d’approvisionnement interne.

 

Tarifs spécifiques au photovoltaïque

Les coûts d’installation et de fonctionnement

Lors d’un projet d’installation de panneaux photovoltaïques, plusieurs coûts doivent être pris en compte. Il y a des coûts d’installation (système photovoltaïque, raccordement), variables selon l’utilisation de l’électricité produite, et les coûts de fonctionnement (réparation, remplacement d’onduleur, facturation du TURPE en cas d’injection, maintenance, assurance).

Exonération de taxe

Par ailleurs, les propriétaires d’installations photovoltaïque peuvent être exonérés de la CSPE (Contribution au service public de l’électricité) dans certains cas. Sont concernés les propriétaires en autoconsommation totale dont la production annuelle est inférieure à 240 GWh/an. De même, les personnes en autoconsommation partielle peuvent être exonérés de la CSPE si l’installation photovoltaïque a une puissance inférieure à 1 MWc.

Tarifs d’acheminement de l’électricité

La grille tarifaire du TURPE (Tarif d’utilisation du réseau public d’électricité) est quant à elle différente pour les installations photovoltaïques. Pour en savoir plus sur les tarifs appliqués, vous pouvez consulter notre article à ce sujet.

Autres précisions

Selon l’ADEME (Agence de la transition écologique), un module photovoltaïque met entre 1 et 3 ans pour produire l’énergie qui a été nécessaire pour le fabriquer. La durée de vie moyenne d’un module est de 25 ans et plus.

Un panneau photovoltaïque se recycle à hauteur de 95% . La France est le leader en matière de recyclage avec PV Cycle. A titre de comparaison, un lave-linge se recycle à hauteur de 65 % seulement.

Pour votre centrale photovoltaïque,vous pouvez investir directement ou faire appel à un tiers investisseur.

Partagez sur les réseaux :